© 2015

laboxajac

              Françoise Roussety, professeure de français, a écrit plusieurs histoires pour enfants autour du personnage de « Mamouna ». Celle de la fleur sans terre m’a interpellé plus particulièrement. Ce récit d’une fleur quittant ses collines car chassée par l’invasion du béton, me semble faire échos à l’actualité du monde. On peut remplacer le béton par la guerre, la folie des hommes, l’intolérance, la violence, le profit… La rencontre avec les enfants dans le jardin de Mamouna, c’est pour moi le sens de l’accueil sans a priori de l’être qui aura tout quitté, tout perdu. Un message de bienveillance envers celui, celle qui aura été déraciné.

Mamouna et la fleur sans terre

Un spectacle musical 
Disponible au printemps 2019